Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
01 May

Fête du Travail 2015 : UNARTCI est honoré par le Docteur Sako Mamadou

Publié par SAIDICUS LEBERGER  - Catégories :  #ACTUALITE

L'arrivée du Docteur Sako Mamadou
L'arrivée du Docteur Sako Mamadou

L'Union Nationale des Travailleurs de Cote d'Ivoire (UNATR-CI) a célébrée la traditionnelle fête du travail ce vendredi 1er mai 2015 sur le boulevard principal de la place Ficgayo de Yopougon.

C'est ce grand boulevard qui a été choisi pour le défilé annuel et les discours de mobilisation pour le bonheur de tous ses adhérents et les travailleurs ivoiriens.

A l’instar des autres pays du monde, la Côte d’Ivoire commémore aujourd’hui, 1er mai 2013, la fête du travail sur toute l’étendue du territoire. Cette journée solennelle est un moment privilégié pour les travailleurs et pour le Gouvernement de se retrouver, afin d’examiner ensemble, les progrès réalisés et les préoccupations nouvelles inhérentes au monde du travail.

Plusieurs préoccupations ont été abordées par Yves Kodibo, Secrétaire Général de L'UNATRCI. Il s’agit, entre autres :

  • Revalorisation du SMAG (Service agricole) et du SMIG
  • de la liberté syndicale ;
  • de la cherté de la vie ;
  • de la sécurité des personnes et des biens ;
  • de la création d’emplois ;
  • de la sécurité sociale.
  • Couverture maladie universelle pour tous
  • Adoption du code de travail

  • Adoption immédiate du SMIG (Nouvelle grille salariale sur leur bulletin de salaire)

Le Docteur Sako Mamadou a remercié et encouragé les travailleurs de la Côte d'Ivoire et plus particulièrement ceux de la centrale UNARTRCI à ne pas céder au découragement car seule la lutte paie. Chaque année l'UNARTCI grandit chaque jour et il faut s'en réjouir et s'engage à œuvrer quotidiennement à appuyer et à toujours aider à l'aboutissement des revendications des travailleurs de Côte d'Ivoire.

Les dockers de Côte d'Ivoire doivent se remettre

Pour Monsieur Sako Mamadou, les travailleurs demeurent l'épine dorsale du développement de Côte d'Ivoire.

Madame Sidibé représentante du Ministre de l'emploi a tenu à saluer l'UNATRCI et tous les travailleurs pour leur grande mobilisation et leur sens élevé du devoir.

L’année 2015 devrait confirmer le rebond économique de la Côte d’Ivoire. la Côte d'Ivoire travaille pour que le taux de croissance 10%.

En restaurant pleinement le niveau économique des années glorieuses, nos populations et en particulier les travailleurs, devraient mieux ressentir les effets de la croissance économique en 2013. Le revenu par tête d’habitant connaît une hausse de 7,8 % en 2012 et de 8,5 % en prévision pour l’année 2013.

L’amélioration des revenus ruraux a été plus rapide qu’en milieu urbain. En effet, les revenus agricoles pour le cacao et les vivriers ont porté sur un montant de plus de 2000 milliards de F.CFA, dont environ 720 milliards de F.CFA pour les producteurs de cacao et 1292 milliards de FCFA pour les producteurs de vivriers.

Par ailleurs, les résultats de l’enquête emploi de novembre 2012, montrent que de mai 2011 à octobre 2012, 1.043.293 emplois ont été créés, dont 101.670 emplois formels et 941.623 emplois non formels. Ces créations concernent principalement le commerce de détail, l’agriculture et les autres services.

Elle a assurée que « le Gouvernement est au travail », pour répondre aux aspirations des populations, et en particulier, à celles des travailleurs.

Mais, les travailleurs savoir que les performances retrouvées méritent d’être consolidées sur plusieurs années, afin de produire des résultats irréversibles et plus sensibles au niveau de toute la population.

Pour cela, il faut dégager de grandes marges budgétaires pour maintenir de hauts niveaux d’investissements ; investissements générateurs de croissance et d’emplois stables.

A cet effet, la masse salariale, qui représente 43,4% des recettes fiscales, contre une norme communautaire UEMOA de 35%, pèse encore lourdement sur l’atteinte de ces objectifs.

Cette cérémonie marquant la célébration de l’engagement et du courage de toutes celles et de tous ceux qui œuvrent sans relâche au progrès de notre pays, et ce, en dépit des difficultés liées à la marche de toute Nation.

Commenter cet article