Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
03 Dec

L’amende contre MTN Nigeria réduite à 3,4 milliards de dollars

Publié par SAIDICUS LEBERGER  - Catégories :  #NIGERIA

MTN Nigeria
MTN Nigeria

Le régulateur nigérian a baissé d'environ un tiers le montant de l'amende infligée à l'opérateur télécoms. La date limite pour son règlement est fixée au 31 décembre 2015.

La Nigerian Communications Commission (NCC) a baissé de 1 040 milliards de nairas (5,2 milliards de dollars) à 674 milliards de nairas (3,4 milliards de dollars), l’amende imposée à la filiale locale de l’opérateur télécoms MTN, indique le groupe sud-africain dans un communiqué publié ce jeudi.

MTN Nigeria a été sanctionné en octobre dernier pour avoir échoué à déconnecter les lignes des utilisateurs ayant des cartes SIM non enregistrées – une opération menée dans le cadre de la lutte contre les activités criminelles dans le pays.

Négociations

Le montant de cette amende a fait l’objet d’intenses négociations entre le groupe sud-africain et les autorités nigérianes. La date limite pour le paiement de l’amende initiale, fixée au 16 novembre puis reportée jusqu’à la fin des négociations, a été placée au 31 décembre pour l’amende réduite.

Bien que réduite d’un tiers, cette amende est supérieure aux bénéfices après impôts de MTN Group en 2014 (37,7 milliards de rands, soit 3,245 milliards de dollars au taux du 31 décembre 2014) et représente environ 73 % du chiffre d’affaires réalisé au Nigeria.

Meilleur résultat

« MTN examine attentivement la réponse de la NCC, mais son président exécutif Phuthuma Nhleko va réengager immédiatement et de toute urgence [les discussions] avec les autorités nigérianes avant de répondre formellement, car il est essentiel pour l’entreprise de suivre une procédure régulière pour assurer le meilleur résultat pour la société, ses parties prenantes et les autorités nigérianes et par conséquent tous les facteurs ayant une incidence sur la situation seront soigneusement examinés avant que la société n’arrive à un décision finale », explique le groupe sud-africain dans son communiqué.

L’amende contre MTN Nigeria a entraîné une série de démissions au sein du groupe télécoms. Outre son PDG Sifiso Dabengwa, remplacé par Phuthuma Nhleko en novembre, le directeur général de la filiale nigériane, Michael Ikpoki, et son responsable des affaires réglementaires Akinwale Goodluck, ont également démissionné.

JEUNE AFRIQUE

Commenter cet article