Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 Jun

En Allemagne, Faure Gnassingbé obtient un engagement de près de 50 millions d’euros

Publié par SAIDICUS LEBERGER  - Catégories :  #TOGO

Angela Merkel et Faure Gnassingbé.
Angela Merkel et Faure Gnassingbé.

Quelques jours après avoir décroché plus de 100 millions d’euros de financements auprès de la Chine, le chef de l'État togolais, Faure Gnassingbé a poursuivi du 8 au 13 juin en Allemagne, son marathon diplomatique et économique.

Le président togolais a achevé le 13 juin à Munich, une visite officielle de cinq jours en Allemagne.

À visée plus économique que diplomatique, le séjour de Faure Gnassingbé a été marqué par la signature d’un important accord financier le 9 juin. Le Togo a ainsi bénéficié d’un engagement financier de 54 millions d’euros de la part de l’Allemagne (en hausse de +30 % par rapport à l’exercice précédent) répartis entre les projets de coopération financière et de coopération technique sur la période 2016-2017.

Dans le secteur de l’énergie, les apports financiers et techniques de la République fédérale pour soutenir le Togo sont évalués respectivement à 8 millions d’euros et à 2 millions d’euros, soit un total de 10 millions d’euros.

L’accord financier scellé concerne également d’autres secteurs prioritaires, notamment celui de la formation professionnelle que l’Allemagne s’engage à financer à hauteur de 12,5 millions d’euros. Tout comme le secteur de la santé retenu pour être financé à 6 millions d’euros.

Autres secteurs

Le Togo, qui est en plein débat sur le processus de décentralisation, obtient également une enveloppe de 13 millions d’euros, soit 8 millions au titre de la coopération financière et 5 millions au titre de la coopération technique dans ce domaine. Une aide de plus de 15 millions d’euros a été en outre allouée au développement du programme d’appui aux pistes rurales.

La République fédérale d’Allemagne s’engage aussi à réaliser des infrastructures et équipements pour les activités sportives dans des communes du Togo dans le cadre du projet « sport et développement en Afrique ». Il est par ailleurs prévu dans l’accord, une aide à la formation militaire et linguistique pour les forces armées au lycée de Tchitchao (dans le nord du Togo) dès le mois de juillet 2016.

Forum économique Bavaroise-Togolaise

En marge de la visite officielle Faure Gnassingbé s’est rendu au siège du constructeur automobile BMW à Munich et a participé à un forum économique qui a réuni près de 200 entrepreneurs allemands issus des secteur de l’énergie, des travaux publics, des infrastructures portuaires, des transports et des télécommunications. C’était en présence d’Ilse Aigner, Vice-ministre-présidente de Bavière et ministre de l’économie de la région.

Plusieurs intervenants lors du forum, à l’instar de Robert Dussey, chef de la diplomatie togolaise, ont abordé des thèmes relatifs aux relations politiques et économiques entre les deux pays, la place du Togo comme marché d’entrée dans l’espace Cedeao et la coopération dans le domaine de l’énergie. Les échanges ont porté sur la coopération bilatérale avec l’objectif de convaincre les grandes entreprises bavaroises à investir au Togo.

Notons que le président togolais a été reçu le 9 juin à Berlin par son homologue allemand Joachim Gauck et par la chancelière Angela Merkel. Dans la capitale fédérale allemande, Faure Gnassingbé a été l’hôte du « Berlin Capital Club », un dîner organisé par Afrika Verein et la Deutsche Africa Stiftung, des institutions actives dans la coopération économique entre l’Allemagne et le continent africain.

Le chef de l’État togolais a également visité le siège de la KfW, la banque de développement allemande, qui finance plusieurs projets au Togo, dans le domaine de l’énergie et des infrastructures notamment.

Edmond D'Almeida

JEUNE AFRIQUE

Commenter cet article